Nos candidat·e·s

candidat·e·s au Grand Conseil


candidat·e·s au Conseil d’Etat

Nos candidat·e·s au Grand Conseil

SolidaritéS présente une liste mieux que paritaire : 11 femmes et 7 hommes d’expériences et d’horizons divers, déterminé·e·s à défendre au Parlement une politique féministe et antiraciste, de décroissance et de répartition des richesses, où la culture et la formation sont des priorités pour repenser le monde d’aujourd’hui et de demain.

Iren Hazal Aksin

Iren Hazal Aksin
25 ans, employée de commerce, passionnée de musique, originaire d’une famille de migrant·e·s kurdes. Je fais partie du comité jeunesse d’une association culturelle à La Chaux-de-Fonds qui vise à renforcer les liens entre les jeunes issu·e·s de la migration. Je lutte contre les discriminations de tous types et m’engage fermement pour l’égalité, le respect, la tolérance et la reconnaissance des genres pour un avenir meilleur.

Estelle Binggeli

Estelle Binggeli
Ethnologue, barmaid-serveuse, slasheuse, colocataire.
Pour une politique attractive et accessible à chacun·e. Pour une participation, citoyenne et culturelle, diverse et décomplexée. Pour l’intégration, dans les stratégies de développement durable, de la dimension culturelle. Pour la liberté de création des artistes dans toute leur diversité et le respect des droits culturels de tous les citoyens. Parce que les arts sont plus qu’un droit, ils sont une nécessité. Parce que le monde nouveau sera décroissant, innovant, créatif et inclusif.

Rebecca Durollet

Rebecca Durollet
34 ans, géographe et maman de deux enfants. Je m’engage pour un aménagement urbain plus bienveillant, durable et inclusif, pour la reconnaissance et la valorisation des pratiques du prendre soin et de la culture.

Manuela Honegger Heller

Manuela Honegger Heller
39 ans, maman de deux enfants, formatrice pour adultes dans le domaine de développement des compétences personnelles et professionnelles pour des responsables d’organisations et d’associations. Militante active dans la Grève féministe et des femmes et membre du SSP. Je m’engage pour un canton où chacun·e puisse vivre dignement et qu’on agisse ensemble pour le bien commun.

Paola Mora

Paola Mora
51 ans, animatrice sociale et des rues. Je lutte au quotidien contre le racisme et contre toutes les sortes de discriminations. Expos, théâtre, ateliers de graffitis et concerts me permettent de favoriser les échanges intergénérationnels entre indigènes et migrant·e·s.

Elise Perrin

Elise Perrin
30 ans, comédienne et formatrice d’adultes. Je m’engage pour un monde joyeux, inclusif et critique. Pour une société fière de sa diversité et complice de la nature, nous permettant de vivre mieux, avec moins. Sobriété, solidarité et créativité sont des valeurs qui me sont chères.

Zoé Bachmann

Zoé Bachmann
32 ans, députée sortante, enseignante à l’école primaire au Val-de-Ruz, engagée dans différentes associations culturelles du canton. Je m’engage pour une éducation égalitaire, basée sur l’entraide et le partage dès le plus jeune âge, pour une société ou chacun·e a sa place et une voix à faire entendre. Les individus doivent être formés aux questions de société et aux défis qui nous attendent, comme les questions écologiques, féministes et antiracistes. Je milite pour une économie durable, locale et socialement juste.

François Chédel

François Chédel
30 ans, administrateur dans un théâtre, engagé dans le milieu associatif, pour une culture accessible à toutes et tous, source d’émancipation et de lien social. Je milite pour la justice sociale et climatique.

Sébastien Frochaux

Sébastien Frochaux
39 ans, député sortant, chef de chœur et éditeur/vendeur de partitions musicales, actif dans le milieu culturel et associatif du canton et de Romandie. Je m’engage pour une société faisant le choix de la décroissance, allant vers plus de sobriété énergétique, de consommation raisonnée et raisonnable, de partage et de convivialité ; je milite pour moins de digitalisation, d’ultra-mobilité, moins de concurrence, de libre-échange et d’individualisme.

Julia Huguenin-Dumittan

Julia Huguenin-Dumittan
29 ans, employée et chargée de projet dans le domaine associatif. Militante active dans la promotion et la défense des droits humains, du féminisme et de la décroissance. Je suis constamment révoltée par toute forme de discrimination et souhaiterais mettre en place des mesures intégrant les personnes vivant des situations de précarité et/ou d’exclusion afin de construire des solutions à long terme avec elleux.

Solenn Ochsner

Solenn Ochsner
Syndicaliste de profession, je milite activement au sein des collectifs neuchâtelois pour la grève féministe et pour le climat, afin de développer et de proposer des alternatives concrètes pour construire une ville, un canton et une société plus juste, égalitaire et solidaire. Syndicalisme, féminisme et écologie sont trois combats qui me semblent indissociables et qui me permettent de lutter au quotidien pour une véritable justice sociale et climatique.

Hans-Peter Renk

Hans-Peter Renk
70 ans. Actif dans diverses associations (SSP, AVIVO). Je lutte pour que prévale la logique des majorités populaires contre celle des dominants.

Florence Baldacchino

Florence Baldacchino
50 ans, députée sortante, assistante sociale dans le domaine de la migration, engagée depuis plus de 30 ans pour les plus démuni·e·s, aux quatre coins du monde et ici en Suisse, très sensible aux diverses campagnes liées aux droits des femmes. Mon combat s’inscrit dans une lutte incessante contre les inégalités et l’injustice. Aujourd’hui, la crise du covid doit nous permettre une transition sociétale, centrée sur l’humain et notre planète.

Hélène Dederix

Hélène Dederix
Députée suppléante. Aujourd’hui, la solidarité doit se décliner entre générations.  En persistant sur notre trajectoire suicidaire nous condamnons nos descendant·e·s à la survie dans des conditions de plus en plus atroces. Ensemble, et en leur nom, j’entends exiger l’abandon du productivisme bourgeois. Inventons la frugalité heureuse.

Franco De Guglielmo

Franco De Guglielmo
60 ans. Sociologue et animateur socioculturel, je suis engagé sur le terrain de la valorisation de la participation des jeunes dans l’espace social. Par mes actions quotidiennes, j’essaie de susciter un esprit critique à l’égard de cette société profondément inégalitaire.

Ferit Kaçan

Ferit Kaçan
Restaurateur indépendant et réfugié politique, désormais Suisse. Je m’engage pour une école qui aide mieux et plus les enfants qui ne parlent pas français. J’aimerais un canton qui s’engage pour la paix et contre les dictatures, chaque fois qu’il le peut.

Dimitri Paratte

Dimitri Paratte
32 ans, hydrogéologue désormais juriste. Militant syndical, du droit des locataires et de la défense des réfugié·e·s. Face à la crise sanitaire, écologique et sociale, nous avons besoin de solidarité et de partage radical des richesses pour financer la reconversion industrielle socialement utile et écologiquement durable.

José Sanchez

José Sanchez
65 ans, Ingénieur télécom et sécurité. Venant d’une famille ouvrière et immigrée, je me suis toujours battu contre la xénophobie et les inégalités de classe. J’aspire à une société solidaire, généreuse et respectueuse de la nature, sans exploitation ou oppression.

Nos candidat·e·s au Conseil d’Etat

L’histoire récente l’a largement démontré : il ne sufft pas d’une majorité dite de gauche pour qu’une politique de justice sociale, d’égalité et de sauvegarde de la Planète soit garantie. Nous exigeons plus que jamais un changement de politique au niveau de Conseil d’Etat. Le Covid-19 qui bouleverse nos vies en rappelle l’urgence.

Nos candidat·e·s au Conseil d’Etat